Commande du 7e concours – 2006

Commande du Concours :

Titre : Série Noire

Compositeur : Pierre Jodlowski

Cette œuvre puise son inspiration dans l’univers du polar, plus précisément certaines de ses déclinaisons cinématographiques. En fait, la pièce est conçue comme un espace de convergence de plusieurs fictions où des personnages appartenant à des films différents se répondent, entretiennent des rapports croisés. En filigrane, un semblant d’histoire semble tisser une trajectoire : un homme a disparu, on le cherche, on le découvre victime d’une machination, comme piégé et à jamais séparé de ceux qui l’aiment…

Extrait partition

L’écriture pianistique découle de ces enjeux « narratifs » en se basant sur un matériau très concentré, constitué de trois éléments :

  • une figure de trois notes « en appel », qui ouvre la pièce et marque les transitions (cette figure est en quelque sorte un signal)
  • des groupes d’accords très rapides, tissant des lignes chromatiques, des trajectoires très intenses qui se fragmentent ou au contraire se resserrent en gestes très concentrés
  • des « accords-couleurs » en carillons, évocation d’un espace intérieur, transitionnel, comme suspendu…

Chaque élément s’inscrit dans un processus de développement, en relation directe avec la bande son qui évoque tour à tour des moments de vive tension, des cassures, des conversations impossibles le tout non sans un certain humour et un clin d’œil à la notion de « cliché ». L’omniprésence des voix-off et de bruits référentiels dans la bande son pourrait nous faire croire à une musique de film…
C’est en fait tout le contraire, la pièce étant véritablement conçue comme un « film de musiques » : à chacun de construire avec son imaginaire les visions qu’entraînent ces espaces sonores.

Note d’intention de Pierre Jodlowski
Commande d’Orléans Concours International pour le 7e Concours international de piano d’Orléans

Série Noire de Pierre Jodlowski interprété par Wilhem Latchoumia lauréat du Concours international de piano d’Orléans 2006 :

Compositeur à l’honneur : Pierre Jodlowski

Pierre Jodlowski développe son travail en France et à l’étranger dans le champ des musiques d’aujourd’hui. Sa musique, souvent marquée par une importante densité, se situe au croisement du son acoustique et du son électrique et se caractérise par son ancrage dramaturgique et politique. Son activité le conduit à se produire dans la plupart des lieux dédiés à la musique contemporaine mais aussi dans des circuits parallèles : danse, théâtre, arts plastiques, musiques électroniques. Il est également fondateur et directeur artistique associé du studio éOle – en résidence à Odyssud Blagnac depuis 1998 – et du festival Novelum à Toulouse et sa région (de 1998 à 2014).

Son travail se déploie aujourd’hui dans de nombreux domaines, et, en périphérie de son univers musical, il travaille l’image, la programmation interactive pour des installations, la mise en scène et cherche avant tout à questionner les rapports dynamiques des espaces scéniques. Il revendique aujourd’hui la pratique d’une musique “active” : dans sa dimension physique [gestes, énergies, espaces] comme psychologique [évocation, mémoire, dimension cinématographique]. En parallèle à son travail de composition, il se produit également pour des performances, en solo ou en formation avec d’autres artistes.

Dans ses projets, il a collaboré notamment avec les ensembles intercontemporain, Ictus – Belgique, KNM – Berlin, le chœur de chambre les éléments, l’ensemble MusikFabrik, l’Ensemble Orchestral Contemporain, le nouvel Ensemble Moderne de Montréal, Ars Nova en Suède, Proxima Centauri, l’ensemble Court-Circuit, le Berg Orchestra de Prague, L’ensemble Soundinitiative, l’ensemble LUX:NM et de nombreux solistes de la scène musicale internationale… Il mène par ailleurs des collaborations privilégiées avec des musiciens comme Jean Geoffroy – percussion, Cédric jullion – flûte, Wilhem Latchoumia – piano, Philippe Spiesser – percussion, pour des projets d’écriture et de recherche autour de nouvelles lutheries. Son travail sur l’image l’amène à développer des collaborations avec des artistes plasticiens, en particulier David Coste avec qui il a développé plusieurs projets. Il travaille également l’écriture de l’espace scénique dans des œuvres à la croisée du théâtre, des installations, concerts scénographiés ou oratorio.

Il a reçu des commandes de l’IRCAM, de l’Ensemble intercontemporain, du Ministère de la Culture, du CIRM, du GRM, du festival de Donaueschingen, de la Cinémathèque de Toulouse, de Radio France, du Concours de Piano d’Orléans, du festival Aujourd’hui Musiques, du GMEM, du GRAME, de la fondation SIEMENS, du Théâtre National du Capitole de Toulouse, du projet européen INTEGRA, du studio EMS – Stockholm, de la fondation Royaumont, du Cabaret contemporain, de la Biennale de Venise, du Ministère de la Culture Polonais, des Percussions de Strasbourg, du Concours International de Genève…

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il a obtenu les Prix Claude Arrieu (2002) et Hervé Dugardin (2012) attribués par la SACEM ; il a été accueilli en résidence à l’Académie des Arts de Berlin en 2003 et 2004. De 2009 à 2011, il est compositeur en résidence associé à la scène conventionnée Odyssud – Blagnac [dispositif initié et soutenu par la SACEM et le Ministère de la Culture]. Il a reçu en 2013 un Prix de l’Académie Charles Cros pour son disque Jour 54 paru aux éditions Radio France. En 2015, il est lauréat du Grand Prix Lycéen des Compositeurs avec son œuvre Time & Money. De 2017 à 2019 il est artiste en résidence au Lux – Scène Nationale de Valence. À partir de 2019, il devient directeur artistique du festival Musica Electronica Nova, produit par la Philharmonie de Wroclaw en Pologne.
Ses œuvres et performances sont diffusées dans les principaux lieux dédiés aux arts sonores contemporains en France, en Europe au Canada, en Chine, en Corée au Japon et à Taïwan ainsi qu’aux États-Unis. Ses œuvres sont en partie publiées aux Éditions Jobert et font l’objet de parutions discographiques et vidéographiques sur les labels éole Records, Radio France, Kaïros, Les Percussions de Strasbourg. Il vit actuellement entre la France et la Pologne.

Source : Site internet Pierre Jodlowski

SUIVRE PIERRE JODLOWSKI :
 

Share:

© Think Ad 2020 - Mentions légales