Résidence Henri Dutilleux – Geneviève Joy

Prix spéciaux

Compositeurs du XXe siècle

Offerte par l’Association Maison Henri Dutilleux – Geneviève Joy / Rencontres et création musicale

Résidence d’un mois à la Maison Henri Dutilleux – Geneviève Joy à Candes-Saint-Martin, attribuée à un lauréat désigné par le Jury parmi les trois finalistes.

HENRI DUTILLEUX COMPOSITEUR FRANÇAIS (1916-2013)

Après ses études au Conservatoire de Douai, il obtient au Conservatoire de Paris les prix de contrepoint, fugue et composition. Ses professeurs sont Maurice Emmanuel, Philippe Gaubert et Henri Büsser. Premier Grand Prix de Rome en 1938, il étudie le traité de composition de Vincent d’Indy, et découvre les musiques de Stravinsky et de Roussel. Mais il n’adhère ni au sérialisme ni à la musique de Bartók. Directeur du service des illustrations musicales de la Radiodiffusion française de 1945 à 1963, il est également à partir de 1961 professeur de composition de l’École Normale de Musique, puis au Conservatoire Supérieur de Paris de 1970 à 1984. Ses principales compositions : ballet Le Loup, quatuor Ainsi la nuit, Métaboles pour orchestre, tout un monde lointain, écrit pour Rostropovitch, sont jouées dans le monde entier et ses œuvres pour piano inspirées par la pianiste Geneviève Joy, font partie du répertoire pianistique contemporain. Héritier de Debussy, il s’est tenu à l’écart des traditionnalistes comme de l’avant-garde, livrant des com-positions d’une grande densité expressive. Qualifié de « moderne classique », Henri Dutilleux est l’auteur d’œuvres à la fois audacieuses et accessibles, dont la dernière, Correspondances, était parue en janvier pour son 97e anniversaire. Il est à l’image d’Olivier Messiaen, un des rares compositeurs contemporains à être entré dans le répertoire de son vivant

 

 

Share:

© Think Ad 2019 - Mentions légales